top of page
  • Photo du rédacteurChristophe Furet

Le marché immobilier du grand Montréal : Toujours propice à la vente !

Actuellement, le marché immobilier de Montréal affiche des statistiques qui le maintiennent globalement dans la catégorie des "marchés vendeurs". Mais qu'est-ce que cela signifie réellement ? Dans cet article, nous allons explorer le concept de temps d'absorption et expliquer pourquoi fixer le bon prix dès le départ est essentiel pour une vente réussie.


Comprendre le Temps d'Absorption

Le temps d'absorption est un terme clé dans le monde de l'immobilier. Il représente la période théorique nécessaire pour vendre l'ensemble des propriétés actuellement sur le marché, en supposant qu'aucune nouvelle propriété n'entre sur le marché et à condition de marché égale. C'est un calcul très théorique mais qui est malgré tout un très bon indicateur.


À l'heure actuelle, le temps d'absorption à Montréal est d'environ 5 mois (selon les statistiques de l'APCIQ : cliquez ici), indiquant que les propriétés se vendent relativement bien, même avec la hausse des taux d'intérêt. Un marché étant considéré comme équilibré entre 6 et 7 mois, on peut penser que le marché est en train de s'équilibrer, tranquillement. Au delà de 7 mois, le marché devient un marché acheteur.


L'importance de fixer le bon prix dès le départ

Il est essentiel de noter que certains vendeurs surestiment encore, parfois significativement, la valeur de leur propriété, espérant obtenir des prix déraisonnables, sur la lancée des épisodes hors normes de la période COVID. Cette pratique freine la vente de leurs propriétés voir la compromette complètement.


Une maison qui reste trop longtemps sur le marché acquière une mauvaise réputation. Elle se brûle, comme on dit dans le métier. Les acheteurs et les courtiers commencent à penser qu'il y a un problème avec la maison ou que le vendeur est peu réaliste dans ses attentes. Ils sont réticents à faire des offres, même une fois le prix significativement baissé.


Il faut garder en tête qu'une maison prend naturellement de la valeur, jour après jour, au moins en suivant l'inflation, tant qu'elle n'est pas sur le marché. Par contre, dès qu'une maison est à vendre, c'est un peu comme si elle se mettait à perdre de la valeur, jour après jour. Éventuellement, au bout de plusieurs mois sans activité, le vendeur ne sera plus capable d'obtenir le prix qu'il aurait eu s'il l'avait affiché dès le départ. La maison est brûlée. Elle a perdu de l'intérêt et donc de la valeur aux yeux du marché.


Le Moment Opportun pour Vendre

Alors, est-ce le bon moment pour vendre votre maison à Montréal ? Absolument, mais à une condition : mettez votre propriété sur le marché au juste prix et prévoyez dès le départ une stratégie claire et efficace. Dans ce marché toujours propice à la vente, les acheteurs restent actifs, mais ils sont également bien informés et sensibles aux facteurs économiques incertains. Le temps des offres exubérantes est révolu, et c'est certainement une bonne chose, dans l'intérêt général.


Pour fixer un juste prix et mettre en place une stratégie de mise en marché, rien ne vaut l'expertise d'un courtier immobilier. Les tendances du marché évoluent rapidement, il est essentiel de rester informé et au contact du terrain.



Statistiques de l'APCIQ - 3e trimestre 2023
Statistiques de l'APCIQ - 3e trimestre 2023

Statistiques complètes : cliquez ici


Si vous envisagez de vendre votre maison ou si vous avez des questions sur le marché immobilier résidentiel, n'hésitez pas à me contacter. Je serais ravi de discuter de votre projet ou simplement de vous fournir des informations et statistiques précieuses pour vous informer.


Le succès dans le secteur immobilier repose sur des décisions éclairées. Ensemble, nous pouvons atteindre vos objectifs en matière d'immobilier. Et n'oubliez pas, que fixer le juste prix est une clé du succès dans un marché immobilier normal.




126 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout

Comments


bottom of page